Aujourd’hui, insertion des (fausses) lattes. Ne l’ayant jamais fait, j’appréhendais un peu… En fait, tout se passe bien, même si les jonctions ne sont pas absolument parfaites (interstices de quelques dizièmes de millimètre…)

Today I inserted the fake stringers in the slots. I was a bit scared as this is my very first experience with this kind of work, but everything went fine. Just very small voids at the joints…

Un nouveau challenge: sur la nouvelle planche de Stéphane, il m’a demandé l’incrustation de lattes en forme de « huit »… Une petite déco qui ne prend que quelques heures… Mais quand on aime (le travail qui sort de l’ordinaire) on ne compte pas (le temps qu’on y passe)…

Donc, dans un premier temps, on débite des lattes dans un madrier de red cedar:

Here’s a new challenge: Stéphane asked me to inlay figure-eight stringers in the deck of his new longboard. This kind of work only takes a few hours… But when you love what you’re doing, you just don’t count.

First, I bandsawed the « stringers » out of a red cedar lumber:

Puis on les passe à la raboteuse pour les amener à la bonne épaisseur (ici, 4 mm):

Then it’s thickness planing down to the convenient thickness (4 mm)

On confectionne un gabarit de la forme voulue, on met une fraise de 4 mm dans la mini-défonceuse et il ne reste plus qu’à guider celle-ci le long de ce gabarit:

Then I jigsawed a curve template and used a 4 mm bit in the router. Then routed, following the template:

Et, après retournement du gabarit pour obtenir le symétrique, voici le résultat:

Flipped the template and routed a symetrical curve. Here’s what it looks like:

Prochainement, collage des lattes dans les rainures… A suivre.

Next step: glueing the stringers in their respective slots. To be continued…

    
Guéthary Surfboards : Chaque planche est unique !